Rejoignez nos 15 000 followers (pour IMP)

www.foodpackautomation.fr
Marel News

5 FAÇONS DONT MAREL VOUS AIDE À ÉCONOMISER DE L'ÉNERGIE

Comment rendre la transformation de la volaille plus durable ?

5 FAÇONS DONT MAREL VOUS AIDE À ÉCONOMISER DE L'ÉNERGIE

Aujourd'hui, les économies d'énergie vont bien au-delà de l'optimisation des résultats d'une usine de transformation. Il s'agit également de sauver notre planète des effets potentiellement catastrophiques du réchauffement climatique. Marel s'engage sincèrement à développer encore davantage la durabilité à long terme de la transformation des aliments. C'est pourquoi l'entreprise est constamment à la recherche de moyens permettant de réduire la quantité d'énergie nécessaire au process alimentaire. Dans le process spécifique de la volaille, des améliorations sont encore possibles.

Voici maintenant cinq façons dont Marel peut aider les transformateurs à économiser de l'énergie. Ils sont indiqués dans l'ordre du process.

1. Économiser du carburant

Pour Marel, la transformation des poulets commence lorsqu'ils sont prêts à être collectés à la ferme. L'utilisation de camions pour les transporter jusqu'à l'usine de transformation implique toutefois la combustion de combustibles fossiles, fortement impliqués dans le réchauffement climatique provoqué par l'homme. La réduction de la quantité de carburant utilisé en limitant le nombre de trajets nécessaires entre l'usine de transformation et la ferme d'élevage est donc un objectif hautement souhaitable.

C'est l'un des nombreux facteurs qui ont influencé la conception du module de transport ATLAS. La palette innovante du module sert d'étage supplémentaire, ce qui permet de loger jusqu'à 38 % de poulets de plus. Les camions peuvent donc accueillir plus de volailles, ce qui réduit le nombre de trajets et la consommation de carburant.


5 FAÇONS DONT MAREL VOUS AIDE À ÉCONOMISER DE L'ÉNERGIE

2. Réduire la consommation d'énergie liée à l'échaudage

L'échaudage est un autre grand consommateur d'énergie. L'eau du système d'échaudage être chauffée et maintenue à une température donnée. Le chauffage est assuré par l'injection directe de vapeur ou, plus généralement, indirectement par de l'eau chaude qui est recirculée par des radiateurs dans l'échaudoir lui-même.

Il existe une alternative pour économiser l'énergie. L'AeroScalder de Marel utilise de l'air chaud humidifié pour échauder les poulets. Le système souffle l'air avec force sur la carcasse, après quoi elle est remise en état pour être réutilisée. Par rapport à l'échaudage classique, l'AeroScalder peut réduire la consommation d'énergie jusqu'à 50 %.

3. Refroidir en économisant de l'énergie

Le refroidissement à l'air est l'étape la plus énergivore du process de transformation de la volaille. Pour optimiser la durée de conservation en contrant la hausse des températures pendant la découpe, le désossage et le conditionnement, de nombreux transformateurs s'efforcent désormais de refroidir les carcasses jusqu'à atteindre une température interne aussi proche que possible du point de congélation. Il s'agit d'un défi de taille, car les extrémités fines, telles que les ailes et les parties du cou ne doivent pas être congelées. Les lois de la physique veulent que l'évacuation de plus de chaleur nécessite plus d'énergie. Il est d'autant plus important de bien calculer les aspects critiques tels que la vitesse des ventilateurs et les charges prévues des refroidisseurs.

Les solutions de refroidissement à l'air Marel, basées sur de nombreuses années d'expérience, visent à équilibrer au mieux l'efficacité énergétique et l'encombrement sans compromettre la durée de conservation, le rendement ou la qualité.

La réduction de la consommation d'énergie et l'amélioration de la qualité des produits sont des priorités essentielles pour la recherche et le développement chez Marel, l'idéal étant de créer le meilleur environnement de réfrigération possible et le moins énergivore sur chaque carcasse.


5 FAÇONS DONT MAREL VOUS AIDE À ÉCONOMISER DE L'ÉNERGIE

4. Tenir compte des apports énergétiques lors du déplacement des produits dans l'usine

Le déplacement des produits dans l'usine de transformation est un gros consommateur d'énergie. Dans le process primaire, il est effectué sur des convoyeurs aériens, dans le process secondaire sur des tapis roulants.

Une logistique bien pensée, une priorité absolue pour Marel, est la pierre angulaire des solutions de transport interne, qui sont véritablement efficaces sur le plan énergétique. Le produit doit circuler intelligemment dans chaque service, en empruntant le chemin le plus direct possible sans obstruer les allées et l'accès du personnel aux process.

Pour les systèmes de convoyeurs aériens à entraînement multiple fonctionnant à des vitesses de ligne élevées, Marel propose sa technologie de tension automatique ATC, qui a fait ses preuves. Le système assure une tension de chaîne uniforme sur toute la ligne en régulant avec précision la vitesse de chaque entraînement individuel. Outre la prolongation de la durée de vie des chaînes, l'ATC permet également aux lignes équipées de cette technologie de fonctionner avec une efficacité énergétique optimale.

Dans le process secondaire, les convoyeurs à bande modulaires SystemFlex de Marel sont équipés de moteurs électriques à vitesse variable fonctionnant à couple constant sur une très large gamme de vitesses. Il est possible de connecter ces moteurs à un système de gestion central, ce qui permet d'accélérer ou de ralentir les convoyeurs individuels d'un système. La consommation d'énergie est donc toujours parfaitement adaptée aux besoins de la production.


5 FAÇONS DONT MAREL VOUS AIDE À ÉCONOMISER DE L'ÉNERGIE

5. Tirez le meilleur parti de votre process

Vous ignorez ce que vous ignorez ! Pour assurer une bonne gestion, vous avez constamment besoin de données précises. Une plate-forme logicielle qui comprend le secteur de la volaille utilise ces données pour créer une ligne de transformation extrêmement efficace, avec la plus faible consommation d'énergie possible.

La transformation automatisée des volailles consomme de l'énergie. Les temps d'arrêt, des lignes qui fonctionnent plus lentement qu'elles ne le devraient, les problèmes de performance et de qualité signifient que le process n'est pas aussi efficace qu'il pourrait et devrait l'être. Pour avoir un contrôle total sur la quantité d'énergie utilisée, la direction de l'usine doit savoir de manière aussi détaillée que possible ce qui se passe réellement dans son process primaire, minute par minute.

Le logiciel Innova IMPAQT fournit des informations en temps réel sur trois indicateurs critiques : la disponibilité, la performance et la qualité. En cas de problème avec un indicateur, IMPAQT identifie immédiatement sa cause, et peut même détecter jusqu'à la performance inférieure à la normale d'une seule unité d'éviscération.

Le personnel de maintenance ne doit plus passer un temps précieux à rechercher un problème. Des données concrètes et actualisées à la minute près remplacent l'intuition et permettent de prendre immédiatement des mesures correctives, afin de limiter au maximum les pertes de production et le gaspillage d'énergie.

www.marel.com

  Demander plus d’information…

LinkedIn
Pinterest

Rejoignez nos 15 000 followers (pour IMP)