Rejoignez nos 15 000 followers (pour IMP)

www.foodpackautomation.fr
Leuze

Une sécurité sans faille dans les stations de transfert grâce à une solution basée sur le scanner laser RSL 400 de Leuze

Dans les applications en logistique où les véhicules d'approvisionnement interagissent dans les stations de transfert avec une connexion directe à une zone dangereuse, leur fonctionnement doit être aussi fiable et efficace que possible. Dans toute la zone, le système de sécurité doit pouvoir différencier les chariots élévateurs et, dans certains cas, les personnes. C'est possible grâce à une des solutions de sécurité de Leuze pour la sécurisation d'accès multipostes dans la logistique des chariots élévateurs.

Une sécurité sans faille dans les stations de transfert grâce à une solution basée sur le scanner laser RSL 400 de Leuze
https://www.leuze.com/fr-frvéhicule ?
Dans ces stations de transfert, les véhicules d'approvisionnement, tels que les chariots élévateurs, transportent des matériaux à l'entrée et à la sortie. Ces stations sont souvent directement reliées à des zones dangereuses pour les personnes se trouvant à proximité immédiate, en raison des machines adjacentes ou des convoyeurs transversaux qui les alimentent.
Tant les fabricants que les sociétés d'exploitation sont donc responsables de la protection des points d'accès des machines et des stations de transfert. Le défi consiste à garantir une efficacité maximale pendant le fonctionnement tout en protégeant les opérateurs et les autres personnes. Pour atteindre ces deux objectifs, la sécurité doit être en mesure de différencier de manière fiable les chariots élévateurs des personnes. Deux fonctions sont particulièrement importantes à cet égard : premièrement, arrêter à temps le mouvement dangereux. Deuxièmement, ne permettre l'accès à la zone dangereuse qu'aux chariots élévateurs spécifiés.
Différentes solutions sont possibles et utilisées pour empêcher les personnes d'accéder à ces stations et autoriser uniquement l'accès des chariots élévateurs. Cependant, il existe souvent des variables importantes avec les risques résiduels, à tel point qu'une solution s'avère parfois insuffisante.

Le Muting conventionnel comporte un risque résiduel élevé
Une approche évidente consiste à utiliser un type de muting avec des boucles d'induction comme signal de déclenchement. Les boucles d'induction, qui sont intégrées dans le sol avant chaque station de transfert en tant que capteurs d'inhibition, permettent, en principe, de différencier les chariots élévateurs des personnes. Toutefois, pour faire cette distinction en toute sécurité, des mesures d'évaluation supplémentaires sont généralement nécessaires. Le principal obstacle à cette approche reste le non-respect des exigences en matière de muting spécifiées par des normes telles que IEC 62046. En effet, si toutes les stations de transfert sont protégées conjointement par un dispositif de protection opto-électronique actif (Active Opto-Electronic Protective Device ou AOPD) utilisé pour l'inhibition, la présence d'un chariot élévateur sur une paire de boucles déclenche la fonction d'inhibition pour toute la zone, c'est-à-dire pour toutes les stations. À ce moment-là, des personnes peuvent entrer dans la zone dangereuse en même temps que le chariot élévateur, sans être détectées et sans s'en rendre compte. Lorsque le chariot élévateur se trouve sur la boucle d'induction, la fonction de muting est active et la fonction de sécurité de l'AOPD est neutralisée. En même temps, les distances latérales entre l'objet du muting et la limite fixe sont beaucoup trop grandes et ne sont donc plus conformes. Par conséquent, une approche de muting conventionnelle n'est pas adaptée à ce type d'application.

Des concepts de sécurité intelligents mieux adaptés
Une meilleure approche pour la sécurisation d'accès multipostes dans la logistique des chariots élévateurs repose sur l'ajustement du champ de protection en fonction de la séquence et du temps, qui s'adapte précisément à la zone.
Le principe : des scanners laser de sécurité avec des champs de protection verticaux sécurisent la zone d'accès de toutes les stations de transfert.
À chaque station, des capteurs supplémentaires surveillent l'entrée des chariots élévateurs à fourche et fournissent ces informations au système de sécurité. Ces capteurs détectent si un chariot élévateur pénètre dans la station de transfert par l'avant. Ce n'est que dans ce cas qu’une zone définie dans le champ de protection est libérée, précisément une station. Pendant ce processus, toutes les autres stations restent protégées par leurs propres champs de protection, toujours actifs. Une fois que le chariot élévateur a quitté la zone de transfert, le champ de protection est remis dans son état initial et toute la zone est à nouveau protégée. Dans le cadre de cette approche, la fonctionnalité d'un scanner laser de sécurité de Leuze lui permet de sécuriser simultanément plusieurs stations de transfert.

Un fonctionnement sans interruption
Un autre avantage de cette solution est que la solution de sécurité permet de manipuler des marchandises sur des stations de transfert prévues à cet effet et situées derrière le champ de protection opto-électronique, sans interrompre les processus de travail des machines adjacentes. Toutes les stations peuvent être utilisées simultanément et indépendamment les unes des autres.
Grâce à ce concept de sécurité, la zone de circulation et la zone de transfert sont séparées en toute sécurité l'une de l'autre, ce qui permet d'optimiser les flux de travail. Et il permet de différencier de manière fiable les chariots élévateurs des opérateurs.
Les champs de protection des accès doivent être positionnés de telle sorte que la distance de sécurité nécessaire par rapport à la zone dangereuse soit respectée. Le temps nécessaire pour arrêter le mouvement dangereux doit être pris en compte. Les exigences selon les normes EN ISO 13855 et EN ISO 13857 s'appliquent ici. Pour que le système détecte les chariots élévateurs de manière fiable, les opérateurs du système doivent utiliser des chariots élévateurs de taille et de forme similaires. En outre, il existe une vitesse minimale à laquelle les véhicules doivent entrer dans la station de transfert pour être détectés comme des véhicules.

Une combinaison optimale : Laser, ultrasons et radar
Leuze propose une solution de sécurité dans un ensemble complet. Les scanners laser de sécurité RSL 400 en sont un élément essentiel. Ils sont installés verticalement au-dessus des stations de transfert afin de pouvoir sécuriser l'ensemble de la zone d'accès. Une caractéristique pratique du RSL 400 est qu'il peut sécuriser plusieurs stations de transfert simultanément grâce à sa portée de 8,25 mètres et au fonctionnement parallèle de plusieurs champs de protection. Cela réduit l'effort d'installation ainsi que les coûts. Les équipes de projet de Leuze adaptent de manière flexible les configurations de champs de protection appropriées à chaque système aux conditions sur place. Les scanners laser de sécurité se caractérisent par leur fonctionnement robuste. Ils filtrent la poussière et les particules grâce à leur haute résolution angulaire de 0,1 degré - ce qui rend le taux d'échantillonnage 3 fois plus élevé que celui des scanners conventionnels. Parmi les autres composants de la solution de sécurité figurent les capteurs ultrasoniques et radar utilisés pour chaque station. Une commande de sécurité Siemens, ainsi que le programme de sécurité Leuze associé, sont utilisés pour contrôler l'ensemble du système.

Le danger écarté
Pour les exploitants du système, cette approche de la sécurisation de l'accès à plusieurs postes est payante : elle convient aussi bien à la modernisation des systèmes existants qu'aux nouveaux systèmes. La solution différencie de manière fiable les chariots élévateurs et les opérateurs, et le fonctionnement n'est pas interrompu. Même la protection contre le contournement est optimisée et les manipulations sont évitées. Le concept de sécurité répond aux exigences du niveau de performance selon la norme EN ISO 13849-1 et contribue ainsi de manière significative à la réduction des risques dans les stations de transfert. Le niveau d'intégrité de sécurité selon la norme EN IEC 62061 est SIL 2. En outre, la solution peut être facilement adaptée au nombre de stations à tout moment - ce qui offre une flexibilité pour des extensions ultérieures.
Les experts en sécurité de Leuze se tiennent à tout moment à la disposition des personnes intéressées par ce concept. Ils apportent leur soutien à la solution de sécurité, de l'analyse cible/réelle à la configuration, l'assistance au démarrage et la validation de l'application, en passant par le choix du matériel et des accessoires.

  Demander plus d’information…

LinkedIn
Pinterest

Rejoignez nos 15 000 followers (pour IMP)